Tout savoir sur le crowfunding immobilier

Le crowdfunding signifie par la traduction mot à mot, « financement participatif ». A l’origine, il concerne des investissements dans des projets culturels et artistiques. En immobilier, le phénomène s’amplifie à travers le monde avec un placement total de 36 millions d’euros de janvier à juin 2017.

Le fonctionnement du système

Le promoteur, appelé crowdpreneur, a pour objectif de réaliser et de vendre un programme immobilier en construction ou rénovation. Une plateforme de financement ou crowdfunder propose alors à des particuliers ou crowdbankers de placer de l’argent afin de financer ces projets.

L’intervalle de temps entre le versement initial et le remboursement avec intérêts peut varier entre trois et vingt-quatre mois selon les programmes. Les taux de rendement annuel vacillent de 8 à 15% selon le cheminement de la construction, de la rénovation et le succès de la vente.

Le particulier qui souhaite investir de cette façon choisit le projet parmi ceux affichés sur un catalogue. Afin de sélectionner celui-ci, la plateforme informe l’éventuel participant sur le coût total et la durée du programme, sur le placement initial et le gain attendu. Il doit ensuite remplir un questionnaire pour l’inscription et transférer l’argent.

Le comportement idéal des épargnants

Ce crowdfunding permet à des personnes bénéficiant d’une petite épargne de faire fructifier leur argent d’une manière parfois très efficace. Au contraire, les placements bancaires proposent des taux très faibles.

Mais étant donné les risques potentiels, cette épargne de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros ne doit pas provenir d’une somme destinée à un projet spécifique.

Par ailleurs, il est conseillé de s’informer sur l’agrément du crowdfunder en tant que Conseiller en Investissement Participatif ou Prestataire de Services d’Investissement. Il faut savoir aussi que certaines plateformes obligent à un emprunt.

Le travail des plateformes pour une bonne gestion du crowdfunding

Le nombre de sites Internet spécialisés dans ce processus se développe considérablement.

Ils doivent, pour le profit de tous les actionnaires, se renseigner au préalable sur les différentes possibilités de vente, sur le sérieux du promoteur puis surveiller le bon déroulement des travaux de chantier. Ces plateformes doivent contrôler l’expertise des maîtres d’ouvrage ainsi que le rapport qualité-prix.

Enfin, elles sont responsables du bon fonctionnement du processus et doivent informer régulièrement les investisseurs sur la mise en oeuvre du projet.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *